Sur le Canton de Pont de Vaux
L'ILE DE LA MOTTE à Saint Bénigne
Le Val de Saône, domaine de la prairie inondable, est la résultante des crues du fleuve et d’une activité humaine adaptée. Elevage extensif, aménagements hydrauliques, gestion des boisements, pêche, chasse, témoignent d’une action de l’homme sur le milieu, mais aussi d’une acceptation des contraintes spécifiques de ce milieu. Un équilibre est trouvé qui préserve la richesse écologique de ce milieu original.

Les herbes hautes de la prairie cachent une végétation riche en couleur au printemps : de la fritillaire pintade de couleur violet, en passant par la cardamine des prés de fleur jaune, le lychnis fleur de coucou, ou encore le pigamon jaune, la renoncule âcre et l’iris faux acore.

< La prairie du Val de Saône et son avifaune

Aux quatre saisons, les oiseaux se succèdent dans la prairie :

- en hiver, on peut observer de nombreux oiseaux en provenance des contées plus nordiques (mouettes rieuses, vanneaux huppés, pluviers dorés
et argentés …),

- à l’automne et au printemps, périodes de migration, de nombreux canards, pilets, souchets, colverts et siffleurs séjournent dans la prairie inondée.

Le Val de Saône constitue l’un des derniers refuges pour certaines espèces particulièrement sensibles comme le courlis cendré ou le râle des genêts et la barge à queue noire.